Nous avons pris un nouvel ami, Sam, de Taghazout en route pour Imsouane. Il était un autre surfeur et avait été invité par les Vanareys à surfer davantage sur la côte marocaine.

En sautillant dans la camionnette, je lui ai dit les règles: « Tu peux venir, mais si tu vois des chèvres dans les arbres, tu dois crier! »

Je plaisantais à moitié. Bien sûr, il n’y avait pas de règles pour le voyage, mais après quelques années de visite au Maroc, je n’avais toujours pas vu ces chèvres mythiques dans les arbres et je devenais désespérée.

A environ 40 minutes de route, Tommi cria soudainement…

“Des chèvres dans les arbres! Des chèvres dans les arbres!

C’est Tommi ci-dessus avec l’un des bébés chèvres que le chevrier marocain avait mis dans ses bras pour se faire des câlins.

Elle les avait repérés juste au moment où Max était sur le point de faire tourner la camionnette dans un virage de la route et je suis ravie qu’elle l’ait fait!

J’étais excité Tommi était excité. Même les garçons ont été très impressionnés! Les chèvres dans les arbres ne se produisent pas tous les jours les gars! Ces chèvres peuvent grimper aux arbres!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here